• Imprimer

    KEMAYI BIENU. BANTU BAKAVUA PA BULABA KUKADI BIDIMU BINUNU 350.Découverte de traces de pas d'hominidés dans des cendres volcaniques pléistocènes.

    empreintes d'hominidés2
    Découverte de traces de pas d'hominidés dans des cendres volcaniques pléistocènes.

    empreintes d'hominidés

    Paolo Mietto


    23 - 09 - 2003

    Résumé

    Découverte des plus anciennes traces de pas d'hominidés parfaitement bipèdes dans des cendres volcaniques datant du pléistocène (il y a entre 325 000 et 385 000 ans).


    Source : Nature, 2003.

    Résumé

    Trois pistes fossilisées contenant des empreintes de pas d'hominidés, dans un écoulement pyroclastique daté entre 385 000 et 325 000 ans ont été étudiées. L'affleurement se situe le long de la marge occidentale du complexe volcanique de Roccamonfina, en Italie méridionale. Ces pistes seraient les empreintes de pas d'hominidés les plus anciennes trouvées jusqu'ici. Elles ont été faites par des hominidés parfaitement bipèdes et qui se sont aidés de leurs mains pendant la descente d'une pente difficile.

    Ces trois pistes sont connues depuis longtemps et sont associées à d'autres traces de mammifères, à la surface d'une coulée pyroclastique du pléistocène moyen. Cette coulée est issu du volcan de Roccamonfina (au nord-ouest de la province de Campanie, Italie méridionale).

    Retour

    Datation des empreintes

    L'âge de la couche « piétinée » est connue par comparaison avec l'ensemble de la série volcanique de Roccamonfina, datée par radiométrie. La mise en place du volcan de Roccamonfina peut être divisée en trois étapes :

    • Entre 630 000 et 385 000 ans : phase éruptive qui s'est finie par un événement tectonique,

    • Entre 385 000 et 325 000 ans : phase éruptive et tectonique, avec la formation d'écoulement pyroclastique, dont celui à leucite sur lequel se trouve les traces de pas,

    • Entre 325 000 et 50 000 ans : formation des laves trachy-basaltiques. L'activité volcanique s'arrête il y a environ 50 000 ans.

    Retour

    Description et interprétation des pistes

    Les pistes (désignées par les lettres A, B et C) ont été produites à la surface d'un écoulement pyroclastique mis en place pendant la deuxième phase éruptive du volcan. Les pistes parcourent une pente raide, inclinée par endroit à plus de 80°. Les pistes ont toute la même direction générale mais on distingue différentes morphologies de pas. Elles sont toutes trois étroites.

    La piste A mesure 13,40 mètres de long et se compose de 27 empreintes de pas, le long d'un dénivellé de 4,26 mètres. La piste a la forme d'un Z, avec deux virages à angle droit, vraisemblablement destinés à rendre la descente plus facile.

    Figure 1.  Empreintes de la piste A

    Empreintes de la piste A

    Source : Nature, 2003.

    Figure 2.  Schématisation de l'allure de la piste A

    Schématisation de l'allure de la piste A

    Barre d'échelle = 1 m. Source : Nature, 2003.

    La piste B mesure de 8,60 mètres de long et se compose de 19 empreintes de pas, pour un dénivellé de 2,91 mètres. La descente s'est faite en ligne droite, à 45° par rapport à la ligne de plus grande pente. L'espacement des empreintes de pas diminue après la cinquième empreinte, probablement dû au fait que l'inclinaison de la pente augmente à ce niveau. On constate des évidences de glissement : des empreintes de main (paume ouverte) sont visibles près de la piste. Ces empreintes résultent probablement d'une tentative de maintien de l'équilibre pendant la descente difficile.

    Figure 3.  Schématisation de l'allure de la piste B

    Schématisation de l'allure de la piste B

    Barre d'échelle = 1 m. Source : Nature, 2003.

    En revanche, la piste C (non montrée) suit une trajectoire rectiligne de 9,98 mètres, avec 10 empreintes de pas régulières, pour un dénivellé de 2,56 mètres. Les observations indiquent une descente de la pente à pas constant et sans traces de glissement.

    Retour

    Caractéristiques des hominidés en question...

    Les empreintes de pas mesurent environ 20 centimètres de longueur et de 10 centimètres de largeur. En utilisant la valeur standard du rapport [longueur du pied]/[stature], valeur égale à 15 %, ces empreintes indiquent que les hominidés qui les ont faites ne mesuraient pas plus de 1,5 mètres.

    Dans certaines empreintes, les marques faites par le talon et le devant du pied sont évidentes. On observe même de petites dépressions à l 'avant du pied, qui peuvent être interprétées comme la marque des orteils. Sur certaines traces, la zone centrale de l'empreinte est relevée, ce qui indique que le pied était arqué.

    Ces empreintes de pas présentent de nombreuses caractéristiques qui permettent de soutenir qu'elles sont d'origine humaines et résultent d'un déplacement bipède. Bien que la datation de ces pistes soit encore temporaire, il s'agit donc, selon les auteurs, des plus vieilles

  • Imprimer

    NE PAS CONFONDRE BENA KANYOKA ET BAKWA KANYOKA

    Un blogueur des USA se demande comment nous pourrions parler des Bena Kanyoka au Kasayi Occidental, alors qu'il est muena kanyoka au Kasayi Oriental.

    Les Bena Kanyoka constituent une sous éthnie de la grande éthnie des Baluba.

    D'après les historiens ( http://de.wikipedia.org/wiki/Baluba ), les balubas qui font déjà parler d'eux vers le 5ème siècle, seraient originaires de la dépression d'UPEMBA dans le Katanga. Sont issus des balubas les sous ethnies Baluba-Lubilashi, Bena Kanyoka (à Mwene Ditu), Bena Lulua, Babindji, Bakete, Bakwa fuyi,Bakawa Luntu, etc... d'après les érudits.

    Vers les années 1500, les balubas étaient déjà organisés en Empire avec un Mulopwe à la tête des gouverneurs, ceux-ci à la tête d'autres chefs, jusqu'aux chefs des villages. Les derniers payaient leurs tributs aux supérieurs et ces derniers aux leurs jusqu'au Mulopwé.

    Vers les années 1600, les balubas du Kasaï se sont mis en relation avec les bakongos et les ovimbundu d'Angola et même avec les portugais. C'est le contact avec les portugais qui fit pénétrer le maïs et le manioc ces années-là par les échanges et modifia le mode de vie. Les balubas vendirent beaucoup d'esclaves mais l'unicité de l'empire se morcela quand ils se mirent à se vendre entre eux et Tippo Tip en profita pour régner.

    Les bakwa Kanyoka dont nous parlons sur notre blog sont les descendants de Mwanza Mande Kanyoka, le fils de Kasanga d'où proviennent les bajila Kasanga. Kasanga est l'un des fils de MUTOMBO wa NKOLE, le frère de KATAWA. Pour dire les descendants de Mutombo, on dit : "Bena Mutombo". La principale population de Kananga, du territoire de Dibaya, de Kazumba, et de Ndemba est composée de Bena MUTOMBO et des Bakwa KATAWA. ( bena ... = bakwa ... ).

    Prochainement pour la suite.

  • Imprimer

    8ème Anniversaire de Domingue MBALANDAYI SUR UN AIR DE JUS D'ETE KAYEMBE MULOPWE. IL HONORE LE TSHILUBA MUSICALEMENT AVEC TSHALA MUANA

    KUETU KUNDELA ( KUETU MUNDELA SELON ) NI BINFUANYI BIA BIDIMU 8 BIA DOMINGUE

    C'est une grande première car JDT Kayembe Mulopwe s'est souvenu de ses racines et lance cette foudre aux chauvins de la culture luba équivalant presque Tshala Muana dans "Malu katonda bakole"à sa sortie.

     

    Chapeau Jus d'Eté, c'est bien parti pour diffuser notre langue le plus loin possible. KUETU MUNDELA OU MIEUX KUETU KUNDELA EST UNE DE TES PERLES MUSICALES RARES.

     

  • Imprimer

    JOURNAL TELEVISE DE LA DIASPORA...INTERESSANT A VOIR MAIS C'EST LE DEBUT

    Lien permanent Catégories : Général
  • Imprimer

    Petites annonces gratuites en Republique Démocratique du Congo

    C'est une découverte. Le site MALAMU.COM propose un peu de tou comme la vente de voitures d'occasion, la location des salles de fête, la location de maison  et une panoplie d'autres services. Tout cela gratuitement. Pour rien, vous pouvez placer une annonce gratuitement.

    Mais le problème combien e congolais naviquent sur internet sur place? Mais cela vaut quand même le coup d'essayer.

    Bonne chance sur http://malamu.com

  • Imprimer

    MUANA WA BIDIMU DIKUMI NE BISATU MULELESHANGANE - PAPA A 13 ANS

    Royaume-Uni - À 13 ans, il devient papa

    papa 13 ans
    Agrandir l'image

     

    La "Une" du quotidien Sun

    À 13 ans, il devient papa

    • Cet adolescent britannique est devenu l'un des plus jeunes pères de l'histoire du pays.

    • Sa copine, à peine plus âgée, a donné naissance à une petite fille en début de semaine.

    F.B - le 13/02/2009 - 17h24

    • Augmenter la taille du texte
    • Réduire la taille du texte
    • Imprimer
    • Envoyer
    • PDF
    • Mobile

    Papa à 13 ans, seulement. Alfie Patten mesure 1,22 m, il paraît à peine 10 ans.  Il en avait 12 lorsqu'il a conçu son enfant avec Chantelle Steadman, 14 ans à  l'époque. La jeune fille a donné naissance à leur enfant, une fille, en début de  semaine à l'hôpital de Eastbourne, dans le sud de l'Angleterre.
     
    Interrogé par le quotidien populaire, Sun, le jeune père, qui vit avec sa mère, a reconnu ne pas vraiment savoir comment subvenir aux besoins de son bébé, car il n'a "même pas vraiment d'argent de poche". "Mon père me donne 10 livres (11 euros) de  temps en temps", a t-il précisé. "Lorsque ma maman l'a appris, j'ai cru que j'allais avoir des ennui ", a confié le jeune père.
     
    Photographié en Une du quotidien avec sa fille, une autre photo le montre tenant son bébé dans ses bras, à côté de sa petite amie beaucoup plus grande et plus mûre d'apparence que lui. On jurerait un frère et sa grande soeur posant avec la petite dernière pour une photo familiale, relève le quotidien.
     
    "On était inquiet de la façon dont les gens réagiraient "
     
    "On voulait garder le bébé mais on était inquiet de la façon dont les gens réagiraient", a-t-il confié. "Je ne savais pas en quoi ça consisterait d'être père, mais je le ferai bien et je m'appliquerai". La police, qui aurait pu lancer des poursuites pour relations sexuelles  entre mineurs de moins de 16 ans, a annoncé y avoir renoncé dans l'intérêt du jeune couple et de leur petite fille.
     
    Le
    Royaume-Uni connaît toujours l'un des taux de grossesse chez les adolescentes parmi les plus élevés d'Europe, malgré de nombreuses campagnes d'éducation sexuelle dans les écoles. Le plus jeune père répertorié dans le pays avait 12 ans, selon le Sun.

  • Imprimer

    Au Zimbabwe, l'opposant Tsvangirai a été investi comme premier ministre

    La scène, longtemps inimaginable, soulève tous les espoirs mais elle suscite tous les doutes. Morgan Tsvangirai, 56 ans, chef de l'opposition au Zimbabwe, a prêté serment comme premier ministre, mercredi 11 février à Harare, devant celui qui a longtemps juré sa perte, le président Robert Mugabe, 84 ans. Sous une tente blanche dressée dans les jardins de la présidence, M. Tsvangirai a juré fidélité à la Constitution, déclenchant des ovations. Les deux hommes ont évité de se regarder dans les yeux et ont échangé une furtive poignée de mains.


     
    Sur le même sujet
    Tsvangirai et Mugabe, le 11 février 2009, à Harare.
    Portfolio Zimbabwe : Mugabe adoube son rival au poste de premier ministre
     Mugabe, suite

    "Les violences politiques doivent s'arrêter aujourd'hui, a déclaré le premier ministre, chef du Mouvement pour le changement démocratique (MDC) dont les militants ont été victimes d'une sanglante répression. Nous ne pouvons plus laisser des frères combattre leurs frères. Nous devons guérir la nation." De son côté, le président Mugabe a reconnu qu'"il n'a pas été facile de surmonter une défiance profondément ancrée". "Je tends la main de l'amitié et de la coopération", a-t-il ajouté.

    Un peu plus tard, Morgan Tsvangirai s'est adressé à ses partisans enthousiastes dans un stade de Harare où, voici neuf mois, il avait renoncé à tenir un meeting électoral en raison des violences du régime. Il a appelé la foule à la patience, remarquant que la date était celle du 19e anniversaire de la sortie de prison de Nelson Mandela et qu'il avait fallu quatre années supplémentaires pour parvenir à des élections libres en Afrique du Sud.

     

    UN PAYS EN RUINE

     

    "Cela va prendre du temps avant que nous partagions un objectif commun", a-t-il déclaré avant d'annoncer sa première mesure concrète : le paiement en dollars ou en rands sud-africains des fonctionnaires. Aujourd'hui, beaucoup d'entre eux ne peuvent même plus payer le transport jusqu'à leur lieu de travail en raison d'une inflation qui se chiffre en milliards pour cent.

    M. Tsvangirai, qui a demandé aux professeurs et aux infirmières de retourner au travail dès lundi, n'a toutefois pas indiqué où il trouverait ces devises. Dans la foule, certains de ses partisans ont réduit en confettis des billets de banque zimbabwéens qui n'ont plus aucune valeur.

    Le nouveau premier ministre accède aux responsabilités dans un pays en ruine. Le taux de chôma est estimé à 94 % et la majorité de la population dépend de l'aide alimentaire, tandis que 70 000 personnes souffrent du choléra.

    En mars 2008, le MDC a remporté les élections législatives. Puis M. Tsvangirai est arrivé en tête de la présidentielle. Mais il a boycotté le second tour en raison de la répression déclenchée contre son mouvement. Un accord pour le partage du pouvoir a été conclu le 15 septembre sous la pression de l'Afrique du Sud. Mais il s'est heurté au refus de M. Mugabe de partager les ministères clés et aux hésitations du MDC. Finalement, le ministère de l'intérieur devrait être cogéré par les deux protagonistes de cette cohabitation inédite.

    Les Occidentaux ont salué, mercredi, la prise de fonction de M. Tsvangirai. Mais ils ont annoncé qu'ils attendaient de voir comment allait fonctionner le nouvel attelage, avant d'assouplir leurs sanctions.

  • Imprimer

    EPURATION ETHNIQUE DES KASAÏENS AU KATANGA (ARCHIVE POUR NE JAMAIS OUBLIER)

    EPURATION ETHNIQUE DES KASAÏENS AU KATANGA (ARCHIVE POUR NE JAMAIS OUBLIER)
                                                                                                            Commémoration de l'épuration des Kasaïens au Katanga Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
    02-08-2006

    Communiqué 

    Les Associations kasayennes de Belgique vous invitent à la JOURNÉE DE COMMÉMORATION DE L’ÉPURATION ETHNIQUE DES KASAYENS AU KATANGA le mardi 15 Août 2006 de 10H45 à 18H00  à la Basilique nationale du SACRÉ-COEUR à KOEKELBERG PORTE 5 (SALLE VITA) PARVIS DE LA BASILIQUE 1 1083 BRUXELLES 

    refugi Depuis plusieurs décennies, les différentes autorités qui ont présidé aux destinées du Congo ont créé et entretenu, contre les ressortissants du Kasayi, un climat de haine, et suscité, à leur égard, un sentiment permanent de rejet chez certains de nos compatriotes. Multiples expressions passées dans le langage populaire tendent à imputer au Kasayen la responsabilité de toutes les misères du peuple congolais.      

                                                                                                Commémoration de l'épuration des Kasaïens au Katanga Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
    02-08-2006

    Communiqué 

    Les Associations kasayennes de Belgique vous invitent à la JOURNÉE DE COMMÉMORATION DE L’ÉPURATION ETHNIQUE DES KASAYENS AU KATANGA le mardi 15 Août 2006 de 10H45 à 18H00  à la Basilique nationale du SACRÉ-COEUR à KOEKELBERG PORTE 5 (SALLE VITA) PARVIS DE LA BASILIQUE 1 1083 BRUXELLES 

    refugi Depuis plusieurs décennies, les différentes autorités qui ont présidé aux destinées du Congo ont créé et entretenu, contre les ressortissants du Kasayi, un climat de haine, et suscité, à leur égard, un sentiment permanent de rejet chez certains de nos compatriotes. Multiples expressions passées dans le langage populaire tendent à imputer au Kasayen la responsabilité de toutes les misères du peuple congolais.   

    VIDEO : CLIQUER CI-DESSOUS :                  

    http://www.youtube.com/v/XfyL0HSC0Vk&hl=fr&fs=1"></param><param name="allowFullScreen" value="true"></param><param name="allowscriptaccess" value="always"></param><embed src="http://www.youtube.com/v/XfyL0HSC0Vk&hl=fr&fs=1" type="application/x-shockwave-flash" allowscriptaccess="always" allowfullscreen="true" width="425" height="344"></embed></object>

     

    Il y a exactement quatorze ans, cette stratégie du bouc-émissaire fut publiquement et intensément développée par Messieurs NGUZ KARL I BOND et KYUNGU wa KUMWANZA, à l’époque respectivement Premier Ministre du Zaïre et Gouverneur du Katanga. L’épuration ethnique qui s’ensuivit, fit parmi les Kasayens, de 100.000 à 150.000 morts et environ deux millions d’autres dépouillés de tous leurs biens et refoulés vers le Kasayi (Statistiques MSF). Leur seul et unique tord était que le sang Kasayen coulait dans leurs veines. Faits aujourd’hui encore superbement ignorés par les autorités congolaises actuelles qui, comme pour récompenser KYUNGU wa KUMWANZA, lui accordent encore des responsabilités politiques. Votre présence parmi nous lors de cette Journée contribuera à dénoncer cette stratégie et constituera une preuve du combat contre ce fléau en réclamant justice pour les victimes de cette épuration ethnique.

    Numéro de compte pour votre encouragement : 000 – 1074626 – 60
    Communication : 15 août 2006
     
    COORDINATION
    0472-820620 (MWAMBA NZAMBI)
    0484-051097 (BOB CAIEMBE)

     

     

                   <object width="425" height="344"><param name="movie" value="http://www.youtube.com/v/XfyL0HSC0Vk&hl=fr&fs=1"></param><param name="allowFullScreen" value="true"></param><param name="allowscriptaccess" value="always"></param><embed src="http://www.youtube.com/v/XfyL0HSC0Vk&hl=fr&fs=1" type="application/x-shockwave-flash" allowscriptaccess="always" allowfullscreen="true" width="425" height="344"></embed></object>

     

    Il y a exactement quatorze ans, cette stratégie du bouc-émissaire fut publiquement et intensément développée par Messieurs NGUZ KARL I BOND et KYUNGU wa KUMWANZA, à l’époque respectivement Premier Ministre du Zaïre et Gouverneur du Katanga. L’épuration ethnique qui s’ensuivit, fit parmi les Kasayens, de 100.000 à 150.000 morts et environ deux millions d’autres dépouillés de tous leurs biens et refoulés vers le Kasayi (Statistiques MSF). Leur seul et unique tord était que le sang Kasayen coulait dans leurs veines. Faits aujourd’hui encore superbement ignorés par les autorités congolaises actuelles qui, comme pour récompenser KYUNGU wa KUMWANZA, lui accordent encore des responsabilités politiques. Votre présence parmi nous lors de cette Journée contribuera à dénoncer cette stratégie et constituera une preuve du combat contre ce fléau en réclamant justice pour les victimes de cette épuration ethnique.

    Numéro de compte pour votre encouragement : 000 – 1074626 – 60
    Communication : 15 août 2006
     
    COORDINATION
    0472-820620 (MWAMBA NZAMBI)
    0484-051097 (BOB CAIEMBE)



    (1/5 - 1 Votes)
    Partager
    02-12-2008, 14:45:01 Tshintu a Bashila
    des kasaïens au katanga   épuration éthnique   histoire des kasaïens au Katanga   Kyungu chassa les Kasaïens du Katanga  
    Commentaires (0)
  • Imprimer

    INTERESSANT A LIRE : ABUS DE POUVOIR DU GOUVERNEUR KAPUKU TRESOR SELON...

    ARCHIVE DU 16 novembre 2007

    Scandale à Kananga : le gouverneur Kapuku fait arrêter le chef d’escale de CAA

    Sans prévention, l’épouse du gouverneur Trésor Kapuku exigeait de voyager en classe VIP. L’affaire du chef d’escale de CAA (Compagnie Africaine d’Aviation), présentement détenu dans un cachot de l’ANR (Agence nationale des renseignements) fait grand bruit à Kananga. Le scandale est signé Tré­sor Kapuku, gouverneur en exercice de la province du Kassaï Occidental - Selon des informations de première main parvenues au phare, tout est partie d’un grave incident provoqué par l’épouse du gouverneur, le samedi 10 novembre, à l’aéroport de Kananga, peu avant le décollage, en direction de Mbuji Mayi, du MD 80 de la société aérienne  précitée en provenance de Kins­hasa, qui venait de faire son es­cale habituelle en chef-lieu du Kasaï Occidental.

    Le Film des Faits

    En effet, Mme Kapuku pour qui le protocole de gouvernorat avait omis de faire la réservation réglementaire, s’est annoncée au bas de la passerelle au moment où l’avion s’apprête à quitter le tarmac pour le  départ. Compte tenu du rang de la voyageuse, le  commandant de bort a dû réduire les gaz, afin de lui permettre de s’embarquer.

    Mai une fois à bord, « l’invitée surprise » a exigé de voyager en classe « VIP », un comportement inexistant dans les appareils de type MD 80. L’équipage lui a fait comprendre qu’il ne pouvait lui offrir une place de luxe non prévue dans l’aéronef. En plus, celui-ci affichant full, les hôtesses lui ont fait comprendre que l’unique place disponible se trouvait à queue, offre qu’elle a déclinée énergiquement.

    A défaut de classe « VIP ». Mme la gouverneur a revu sa revendication à la baisse. Pour solliciter une place au niveau des premières lignes des passagers par rapport à la cabine de pilotage. Mais, ici ; aucun passager n’a accepté de se plier aux caprices de la dame pour lui céder sa place.

    Informé, en bout de piste de la situation embarrassante dans laquelle l’épouse de Trésor Kapuku venait de placer hôtesses et Stewards, le commandant Jacques lui a proposé  de voyager dans le cockpit, où une place était  disponible. Refus catégorique  de la dame. Compte tenu de la pression de temps et de l’impasse persistante, le commandant Jacques a pris ses responsabilités en lui demandant soit de voyager dans les conditions qui lui étaient offertes à savoir le cockpit où la queue de l’avion où de descendre. Mme Kapuku soutient avec  force que l’équipage de ND 80 de CAA a choisi de ne plus voyager avec elle. Et pour respecter sa volonté, l’avion a lui, quitter la piste d’envol pour la mener sur le tarmac, puis  repartir pour le décollage.

    Les malheurs du chef d’escale

    Une fois ramenée dans l’aéro­gare, l’épouse du gouverneur du Kasaï Occidental a alerté son mari, pour se plaindre d’avoir été violentée et humiliée par l’équipage de CAA qui venait de s’en­voler pour Mbuji-Mayi. On laisse entendre que Trésor Kapuku a piquée une sainte colère. Sans autre forme de procès, a ordonné aux agents de ANR présents à  l’aéroport de Kananga de procéder à l’arrestation immédiate du chef d’escale de CAA. Polycarpe Kanuanda. Jusqu’au moment où nous nous mettons sous presse, l’intéressé continue d’humer l’air frais et nauséabonde  des cachots de la sécurité.

    Abus de Pouvoir

    Dans les milieux politiques et d’affaires à Kananga, l’arres­tation arbitraire du chef d’escale de CAA est perçue comme un acte authentique d’abus de pouvoir. On s’étonne en effet que l’épouse de la plus haute personnalité de la province du Kasaï Occidental, que l’on suppose entourée de tous les soins domestiques liés à son  rang protocolaire, se soit permise de se pré­senter à l’instant du décollage de l’avion, pour improviser un voyage en classe VIP dans un avion full, où  cette exigence ne pouvait être satisfaite.

    En acceptant de la pren­dre dans la cabine de pilotage, le commandant de bord lui a fait un honneur princier dont elle n’a pas saisi le sens.

    Dommage! Au regard de la réaction épidermique du gouverneur Kapuku, tout Kananga se demande comment le commun des mortels va vivre au Kasaï Occidental, dès que serait votée la loi sur la décentralisa­tion. Il est à craindre que de pe­tits roitelets voient le jour à tra­vers le pays, avec comme conséquence les violations systéma­tiques des droits des autres et des règles établies pour la vie en so­ciété. Il est à espérer que les autorités compétentes vont se saisir rapidement du dossier Polycarpe Kamanda pour réta­blir, dans le vrai contexte, les faits qui le privent présentement de liberté, comme s’il était un mal­frat. Par ailleurs, l’acte posé par l’épouse de Trésor Kapuku et le gouverneur de province lui­-même ne vient que s’ajouter à une liste déjà longue de tracas­series diverses auxquelles sont confrontés les exploitants aériens à travers le pays. Il n’y a pas mieux pour décourager des in­vestisseurs engagés dans le désenclavement du Congo pro­fond.

    Kimp/Le Potentiel

  • Imprimer

    ISRAËL : KADIMA ANYI NETANYAHU ? BAKADI BAFUILA DITSHIMUNA DIA ELECTIONS

    Israël: Kadima proclame sa victoire, Netanyahu aussi

    Le parti centriste Kadima de la ministre des Affaires étrangères Tzipi Livni serait légèrement en tête avec deux sièges d'avance sur le bloc de droite du Likoud de l'ancien Premier ministre Benjamin Netanyahou, selon les premières projections diffusées par la chaînes israéliennes après la fermeture des bureaux de vote en Israël. /Photo prise le 10 février 2009/REUTERS/Uriel Sinai/Pool

    Selon les premières estimations, le parti de centre-droit au pouvoir obtiendrait 30 sièges, contre 28 pour le Likoud, à l’issue des législatives. Mais le leader du Likoud, Benjamin Netanyahu, serait le mieux placé pour former un cabinet. 

  • Imprimer

    APPEL A L'AIDE POUR LE PROJET ANTI-EROSION A MBUJI-MAYI

     

    REPUPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

    PROVINCE DU KASAÏ ORIENTAL

     

     

     

     

    Cabinet du Gouverneur

    BUREAU PROVINCIAL D’ETUDES ET INVESTISSEMENTS

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    PROJET DE LUTTE ANTI-EROSIVE DANS LA VILLE DU KASAI ORIENTAL, PROVINCE DU KASAÏ ORIENTAL

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Février  2008

     


     

    I.       TITRE DU PROJET : LUTTE ANTI-EROSIVE DANS LA PROVINCE DU KASAI 

                                                  ORIENTAL.

     

    II.    LOCALISATION DU PROJET

    Province du Kasaï Oriental

     

    III. COMPOSANTES OU INTERVENANTS

    1.      Gouvernorat de la Province du Kasaï Oriental

          Bureau Provincial d’Etudes et Investissements « BPEI »

    E-mail: kasaiest@kasaiest.cd

    Site web: www.kasaiest.cd

    N° compte bancaire: - BCC: G11210000100 (FC)

    - BCDC : 160-0202204-91 ($ US)

        

    2.       Ministère Provincial des Travaux Publics, Infrastructures et Reconstruction.

     

    IV. PERSONNES DE REFERENCE

    Son Excellence Monsieur le Gouverneur de la Province du Kasaï Oriental, Alphonse NGOYI KASANJI

    Tél. :   + 243 998 777 888

                + 243 998 302 607

                + 243 816 001 963

    E-mail : alphngokasa@hotmail.com

     

    V.    OBJECTIF DU PROJET

     

    Lutter contre les érosions en stoppant d’abord la progression des grandes têtes dont l’évolution exponentielle risque de faire disparaître la Ville de Mbujimayi en particulier et une grande partie de la province du Kasaï Oriental en général.

     

    VI. ETAT DES LIEUX ET JUSTIFICATION DU PROJET

     

    La Ville de Mbujimayi est construite sur un site sablo argileux composé de 85 % de sable et 15 % d’argile. Cette composition du sol est favorable à la formation des cavités souterraines qui sont à la base des effondrements.

                                                                                                                             

    Cette ville à part la zone MIBA a été construite sans un réseau de drainage adéquat, d’où la nécessité de construire des ouvrages de collecte des eaux de ruissellement et les orienter  vers des exutoires naturels.

                La ville est très menacée de disparution par des érosions et des effondrements ;

               A ce jour, nous dénombrons plus de 120 têtes des ravins et 51 zones d’effondrement     

               Potentiel dont plus de 13 se sont déjà réalisées ;

     

               Toute la voirie (primaire, secondaire, tertiaire) est fortement érodée et constitue le    

               Chemin préférentielle de l’eau.  Plusieurs quartiers sont enclavés et totalement  

               Inaccessibles.

     

    Actuellement la Ville de Mbujimayi offre le spectacle d’un site sinistré où certaines principales artères se sont transformées en ravins, gênant ainsi la circulation.

     

    La situation peinte pour la ville de Mbuji-mayi est aussi la même pour la province particulièrement à MueneDitu, Kabinda, Lodja, Ngandajika, Boya etc.

     

    Les efforts de l’Autorité Provinciale avec le soutien de quelques partenaires ne suffisent pas pour réussir la lutte anti-érosive qui exige de grands moyens. De ce fait, le Gouvernement Provincial du Kasaï Oriental lance un cris d’alarme en direction des organismes capables de nous financer pour lutter contre cette catastrophe  ainsi sauver Mbuji-mayi où vivent plus de 4.000.000 d’habitants en particulier et tout le Kasaï Oriental en général.

     

    VII.    IDENTIFICATION DES EROSIONS ET EVALUATION DES COUTS POUR LA LUTTE ANTI-EROSIVE.

     

    A.    Situation de la ville de Mbuji-mayi

     

    EROSION

    CATE-GORIE

    LONG

    INTERVENTION

    MONTANT

    EN $ US

    01

    AEROPORT DE BIPEMBA (NORD-EST)

    L.A.E

    7.000 m

    -  Collecteur

    -  Protection Site Déblais

    7.600.000

    02

    AEROPORT DE BIPEMBA (NORD-OUEST)

    L.A.E

    1.600 m

    -  Collecteur

    -  Protection Site

    1.070.000

    03

    EROSION EMERENCE LUMUMBA

    L.A.E

    3.500 m

    -  Collecteur

    -  Protection Site

    4.224.000

    04

    EROSION OPALA

    L.A.E

    1.200 m

    -  Collecteur + dalots

    -  Protection site

    2.150.000

    05

    EROSION MOBILE

    L.A.E

    2.000 m

    -  Collecteur

    -  Protection site

    1.600.000

    06

    EROSION CITE SURVEILLANCE MIBA

    L.A.E

    4.000 m

    -  Collecteur

    -  Protection

    3.500.000

    07

    EROSION TSHIMANGA KAPUTU (Collecteur naturel – Pont MISESA)

    L.A.E

    2.700 m

    -  Collecteur + dalots

    -  Protection site

    2.800.000

    08

    EROSION MUKALENGA MUKAJI

    L.A.E

    880 m

    -  Collecteur

    -  Protection site

    704.000

    09

    EROSION AERO (DIPUMBA – KANSHI)

    L.A.E

    3.000 m

    -  Collecteur + dalots

    -  Protection site + remblai

    4.500.000

    10

    COLLECTEUR (Mgr NKONGOLO et SALONGO)

    Drainage

    2.250 m

    -  Collecteur + glissière

    -  Caniveaux + dalots

    -  Protection site

    1.995.000

    11

    EROSION TSHIPIYA

    L.A.E

    250 m

    -  Collecteur

    -  Protection site

    249.500

    12

    EROSION AVENUES KAMIJI + KABINDA

    L.A.E

    1.900 m

    -  Collecteur

    -  Protection site

    -  Dalots

    1.491.880

    13

    EROSION BOBO 1

    L.A.E

    350 m

    -  Collecteur

    500.000

    14

    EROSION MBALA wa TSHITOLO

    L.A.E

    4.800 m

    -  Collecteur

    -  Caniveaux

    -  Ponts, Remblai

    7.000.000

    15

    EROSION ET EFFONDREMENT MIKELA

    L.A.E

    4.000 m

    -  Caniveaux, dalots

    -  Collecteur

    -  Remblai

    -  Glissière

    6.603.546

     

     

     

     

    TOTAL

    45.987.926

     

     

     

     

     

     

     

    B.     Situation du reste de la Province.

     

    EROSION

    CATEGORIE

    INTERVENTION

    COUTS EN $

    01

    EROSION  KINSHASA(MWENE-DITU)

    L.A.E

    -  COLLECTEUR,DALOT

      PROTECTION SITE

    2.258.300

    02

    EROSION DE LA GARE (MWENE-DITU)

    L.A.E

    -  CANIVEAU,COLLECTEUR,

    -  PROTECTION SITE

    2.345.360

    03

    EROSION CITE DE KAMUKUNGU (KABINDA)

    L.A.E

    -  COLLECTEUR

    -  PROTECTION SITE

    1.000.000

    04

    EROSION DE TSHILENGE (TSHILENGE)

    L.A.E

    -  CANIVEAU, DALOT

    -  COLLECTEUR

    -  PROTECTION SITE

    3.255.320

    05

    EROSION KABANDA (NGANDAJIKA)

    LA.E

    -  CANIVEAU, DALOT

    -  COLLECTEUR

    -  PROTECTION SITE

    2.175.240

    06

    EROSION DE BOYA (CITE DE BOYA)

    L.A.E

    -  CANIVEAU, DALOT

    -  COLLECTEUR

    -  PROTECTION SITE

    3.350.000

    07

    EROSION JACOB ( CITE DE LODJA)

    L.A.E

    -  CANIVEAU, DALOT

    -  COLLECTEUR

    -  PROTECTION SITE

    1.850.000

    08

    EROSION NDJILI ( CITE DE LODJA)

    L.A.E

    -  CANIVEAU, DALOT

    -  COLLECTEUR

    -  PROTECTION SITE

    2.300.000

    09

    EROSION Q/RESIDENTIEL (CITE LODJA)

    L.A.E

    -  COLLECTEUR

    -  PROTECTION SITE

    950000

    10

    EROSION LUNDA (CITE DE LODJA)

    L.A.E

    -  COLLECTEUR

    -  PROTECTION SITE

    780.000

    11

    EROSION INSPECTEUR LONYEMBO (CITE DE LODJA)

    L.A.E

    -  COLLECTEUR

    -  PROTECTION SITE

    750.000

     

     

     

    TOTAL

    21.014.220

     

    VIII. MONTANT DU PROJET SOLLICITE : 67.002.146 $ US

     

          IX.   STRUCTURES D’EXECUTION DU PROJET

     

    1.      Ministère Provincial des Travaux Publics, Infrastructures et    

          Reconstruction.

                        2.  Office des Voiries et Drainage

     

     

     

     

    IX.      RESULTATS ATTENDUS

     

    1.      La Ville de Mbuji-mayi, Mwene-Ditu et les différentes cités de la Province assainies ;

    2.      Les quartiers et les Communes, Désenclavés ;

    3.      Amélioration du trafic interurbain et provincial.

     

     

     

    Fait à Mbujimayi, le 22 février 2008

     

    Ingénieur Joseph KABOYI N’SENDA

          Expert en Charge de la Technique

                                                                      Bureau Provincial d’Etudes et Investissements

  • Imprimer

    LULUABOURG ( KANANGA ) EN 1960 EN PHOTOS

    UNE PARTIE DE L'HISTOIRE DE KANANGA ( LULUABOURG ) EN 1960.

    POUR LE DIAPORAMA, CLIQUER ICI

    Lien permanent Catégories : Général
  • Imprimer

    L’Espagne lance 40 mandats d’arrêt international contre des officiers rwandais pour crimes commis en Rdc

     L’Espagne lance 40 mandats d’arrêt international contre des officiers rwandais pour crimes commis en Rdc

    Le Premier ministre congolais a appris cette nouvelle auprès du sénateur espagnol Père Saupol qui lui a apporté un extrait de décision judiciaire du tribunal espagnol.

    L’Espagne vient de lancer quarante mandats d’arrêt international contre des officiers rwandais pour crimes commis en République Démocratique du Congo, RDC, et au Rwanda. Le premier ministre congolais a appris cette nouvelle auprès du sénateur espagnol Père Saupol qui a amené un extrait de décision judiciaire du tribunal espagnol. Le sénateur espagnol, Père Saupol, a affirmé que la décision de la justice espagnole intervient après des enquêtes qui ont établi la responsabilité de quarante officiers rwandais dans de crimes commis dans ces deux pays. La période dans laquelle les crimes ont été commis n’est pas encore précisée.


    M. Père a déclaré que son pays compatit aux souffrances qu’endurent les Congolais, principalement ceux de l’Est de ce pays à cause des guerres prolongées.

    L’Espagne, à en croire le discours du sénateur, reste sensible et compatissante vis-à-vis du peuple congolais victime d’une guerre tragique. L’Espagne compatit particulièrement avec les populations de la République Démocratique du Congo qui sont les plus touchées. Dans la foulée, selon Père Saupol, l’Espagne souhaite que ce géant d’Afrique revienne au plus vite sur la scène diplomatique et commerciale internationale.

    Au sujet des opérations conjointement menées entre le Rwanda et la République démocratique du Congo contre les FDLR (Forces démocratique pour la libération du Rwanda), les Interahamwe et les autres forces négatives rwandaises sur le sol congolais, le sénateur a indiqué que l’Espagne souhaite que toutes les dispositions soient prises en vue de protéger au maximum les populations civiles.

    Le sénateur Père Saupol a conduit auprès du chef du Gouvernement une délégation interinstitutionnelle et de la société civile.

    (CL/Yes)

    Le Palmarès

  • Imprimer

    Mariage de Josephine Bénédicte Mbalandayi et Anicet Lubamba en images

    Ce mariage a eu lieu à Verviers le 19 mai 2007.

  • Imprimer

    UN ORCHESTRE SYMPHONIQUE CLASSIQUE A KINSHASA : INCROYABLE MAIS VRAI

    IL N'Y A POINT DE COMMENTAIRE A FAIRE; CLIQUONS SEULEMENT SUR LE LIEN ET DECOUVRONS LE MIRACLE :

     

  • Imprimer

    LA BEAUTE DU TSHILUBA EN MUSIQUE AVEC GISELE MUSADI

    GISELE MUSADI MET EN VALEUR LE TSHILUBA PAR UNE BELLE MUSIQUE RELIGIEUSE. TUDI MUA KUTELEJA KABIDI GETOU KABIKA ANU MUND'EMU. KILIKE ANU KU DITUMBA DIA BALUME KUINSHI.

  • Imprimer

    DECES DE AUGUSTIN KABASELE WA MBUYAMBA KANKONDE

    IL S'AGIT D'UN ARTICLE DEJA PUBLIE MAIS JUSTE UN RAPPEL. CLIQUER LE LIEN SUIVANT : http://209.85.229.132/search?q=cache:PcYeMjoBFCIJ:bena-mwange.skynetblogs.be/post/3171626/deces-de-augustin-kabasele-fils-de-mbuyamba-k+kambala+wa+muange&hl=fr&ct=clnk&cd=1&gl=fr

  • Imprimer

    JUS D'ETE KAYEMBE MULOPWE ET TSHALA MUANA

    JUS D'ETE KAYEMBE MULOPWE ET TSHALA MUANA

    KUETU KUNDELA ( KUETU MUNDELA SELON )

    C'est une grande première car JDT Kayembe Mulopwe s'est souvenu de ses racines et lance cette foudre aux chauvins de la culture luba équivalent presque celle de Malu de Tshala Muana à sa sortie.

     

    Chapeau Jus d'Eté, c'est bien parti pour diffuser notre langue le plus loin possible. KUETU MUNDELA OU MIEUX KUETU KUNDELA EST UNE DE TES PERLES MUSICALES RARES. Veuillez cliquer ci-dessous pour voir la vidéo.


    <object width="425" height="344"><param name="movie" value="http://www.youtube.com/v/ahoD6EzQDdE&hl=fr&fs=1"></param><param name="allowFullScreen" value="true"></param><param name="allowscriptaccess" value="always"></param><embed src="http://www.youtube.com/v/ahoD6EzQDdE&hl=fr&fs=1" type="application/x-shockwave-flash" allowscriptaccess="always" allowfullscreen="true" width="425" height="344"></embed></object>

    Partager
     
    Lien permanent Catégories : Musique
  • Imprimer

    JUSTE POUR FACILITER LES LIENS VERS D'AUTRES PAGES

    J'AI JUSTE RECUPERE LA COLONNE GAUCHE DE L4ANCIEN BLOG POUR FACILITER LES LIENS

    BANA BA MBALANDAYI NI BA MAMUABU...
    LES MBALANDAYI
    Mes url préférés
    GOOGLE
    Recherche personnalisée
    Mufundi ni mukumbaji wa tshibambalu tshetu etshi
    Echange de liens
    Marie, éToile de l'évangélisation
    pere-walter-covens
    La part de Gilbert Kabamba KALALA
    Bien entendu, j'annexe aussi la photo de Gilbert Kabamba, fils de Kalala Ntentula, qui complétera aussi au et à mesure ce blog de la grande famille des Mwange.
    E-mail

    Press the button below to send me e-mail.

    Mini Chat

     

    Image
    VERS D'AUTRES PAGES. IL SUFFIRA DONC DE CLIQUER SUR LES IMAGES.

     

     

    Lien permanent Catégories : Général
  • Imprimer

    UNE BELLE HISTOIRE DE L'AUBE DE L'INDEPENDANCE PAR KALONJI MULOPWE

    L'HISTOIRE EST TRES PASSIONANTE.

    A TRAVERS UN LIVRE ECRIT PAR UN COMPATRIOTE, MULOPWE KALONJI RACONTE L'HISTOIRE DES BALUBAS ET LULUAS JUSQU'A L'INDEPENDANCE.

    VEUILLEZ CLIQUER ICI POUR LA SUITE : http://books.google.fr/books?id=YXVOApvH2wsC&pg=PA64&lpg=PA64&dq=bena+mutombo&source=web&ots=pEBD8vWalC&sig=YXV7NgfUm5N1JQu-jm2r5ztuZkU&hl=fr&sa=X&oi=book_result&resnum=10&ct=result#PPP1,M1

    Lien permanent Catégories : Général
  • Imprimer

    DESCENDANCE DE TSHIANDAMU NDAMBI FILS DE ILUNGA WA MUANGE

    Descendance de Tshandamu Ndambi wa Ilunga

    2.3.:  Tshandamu Ndambi (mari de Tshisakuke)

     

    Ce frère de Ntumba Matende wa Ilunga était un grand forgeron. Il engendra  - Ilunga wa Tshandamu

                                       - Muyembi Jonathan (muidika Muyembi wa Tatu Kambamba wa Ntumba Matende)

                                       - Mukenge wa T. Ndambi

                                       - Mutefu wa Tshandamu (pas de garçon)

    N.B.: A la mort de Tshandamu Ndambi, vers 1920, son frère Ntumba Matende (le benjamin de Ilunga wa Mwange), hérita de Tshisakuke et ils eurent un fils, Tshandamu Symphorien en 1922, leur unique fils. Il y a eu plutard Mputu wa Kapatshina qui a eu Mbalandayi en 1932 et Kabamba Zacharie en 1936 (kua Ntenda). Avant Tshisakuke, Ntumba Matende a eu des filles comme Katoka wa Ntumba, la mère de Ilunga wa Nkanka (grand maçon).

    Tshisakuke est aussi la mère de Ntumba Athanase, fils de Tshandamu Ndambi et non de son frère Ntumba Matende wa Mvidi-Mukulu, et de Katuayi Bisonso fille de Tshandamu Ndambi wa Ilunga.

    2.4. : MPIMPI Kamangu wa Ilunga.

             Père de  -  Kabanza Clément, qui résidait au village Tshiau.           -  Mpimpi Mpala yabu (muidika)

                       ( incomplet et à compléter par vous.....)

     

    2.5. :  Ntumba Matende wa Ilunga.

     

    Il était né à la fin des années 1800. Cultivateur et éléveur, il a eu deux filles avant Tshandamu Symphorien, donc avant 1922 (d'après les informations de mon père Mbalandayi François) :      - une certaine Kabongo et une autre que nous connaissons :  - Katoka wa Ntumba Matende, mère de Ilunga wa Nkanka.    - Tshandamu Symphorien (mère : Tshisakuke)

                          -  Mbalandayi François  né en 1932 (d'après ses propres estimations: il serait né la même qu'une autre personne, qui elle, connaissait son année de naissance)

                          -  Kabamba Mundeke  Zacharie wa Ntumba Matende. Et moi-même qui écris, je m'appelle Kalala Symphorien fils de Mbalandayi François.

    Excusez-moi, j'interromps pour poursuivre plutard...

    Zacharie Kabamba, le dernier fils encore en vie de Ntumba Matende wa Mvidi-Mukulu (fils de Ilunga wa Mwange)



    (1.5/5 - 2 Votes)
    Partager
    26-01-2006, 17:03:01 Tshintu a Bashila


    Commentaires

    04-10-2006, 17:01:04
    Mes commentaires sur la déscendance de Mwange Luamana
    Comme tous les autres peuples du Grand Kasai, l'ethnie luba regorges plusieurs individualités qui se resessemblent. Parti de Nsanga Lubangu vers le 15 siècle, chaque kasaien sait approximativement comment établire sa lignée ou son arbre généalogique à travers ses contes, ses proverbes, ses dévinettes et son histoire. Pour ce faire, les décendant de Ilunga Mbidie font toujours appel à leur genie créateur afin d'établir leurs origines même mythique comme c'est le cas avec la déscendance de Mwange Luamana.
    (A suvre)

    Médard Gaudard Mwanyina Ndjabwanga
    Master of education, Maitre en science politique
    Diplomé en Psychologie de l'Enfant
    (Doctorant en Anthropologie Politque et Littéraire)
    Protecteur des Citoyens
    Médard Gaudard Mwanyina Ndjabwanga
    bathmobil@yahoo.fr
    04-10-2006, 17:01:08
    Mes commentaires sur la déscendance de Mwange Luamana
    Comme tous les autres peuples du Grand Kasai, l'ethnie luba regorges plusieurs individualités qui se resessemblent. Parti de Nsanga Lubangu vers le 15 siècle, chaque kasaien sait approximativement comment établire sa lignée ou son arbre généalogique à travers ses contes, ses proverbes, ses dévinettes et son histoire. Pour ce faire, les décendant de Ilunga Mbidie font toujours appel à leur genie créateur afin d'établir leurs origines même mythique comme c'est le cas avec la déscendance de Mwange Luamana.
    (A suvre)

    Médard Gaudard Mwanyina Ndjabwanga
    Master of education, Maitre en science politique
    Diplomé en Psychologie de l'Enfant
    (Doctorant en Anthropologie Politque et Littéraire)
    Protecteur des Citoyens
    Médard Gaudard Mwanyina Ndjabwanga
    bathmobil@yahoo.fr
    05-12-2007, 13:04:59
    qui suis-je?
    qui suis-je? où est-ce que je me situe et où se situe mon père, Parfait et ma grand mère, Ntumba?

    ilunga diba muanabute ntumba cécilia
    cecilove_686@hotmail.com
    10-06-2008, 21:32:28
    Réponse à ilunga diba muanabute ntumba cécilia

    Chère Cécilia,

    ous connaissez sûrement vos parents, et vos parents connaissent les leurs. Il suffit sulement de demander et vous saurez où vous situer.

    Je pense aussi que Médard Muanyina Ndjabuanga n'a pas raison quand il dit, je cite : "...afin d'établir leurs origines même mythique comme c'est le cas avec la déscendance de Mwange Luamana". L'origine de Mwange n'est pas mythique du fait qu'elle est proche et même très proche.

    L'origine devient mythique quand on s'arrête et qu'on ne sait plus remonte l'arbre généalogique. Merci.

    http://mbalaland.spaces.live.com
    Freddy Ditangu
    kalala@proximus.be
    Lien permanent Catégories : Général
  • Imprimer

    UNE PETITE HISTOIRE DE KANANGA, EX LULUABOURG

    APPRENONS A CONNAÎTRE NOTRE VILLE DE KANANGA

    CES INFORMATIIONS DE LA MONUC DATENT DU 03 DECEMBRE 2004. ET DEPUIS, BIEN DES CHOSES ONT CHANGE TELLES QUE, LE NOMBRE D'EMETTEURS TV (4), LA REPARATION DES ROUTES, LA REALISATION DE CERTAINS PROJETS ETC...

    Je pense également qu'il y a des erreurs. Malandji n'est pas la déformation du mot Malange. C'est les portugais qui ont transcrit le mot Kimbundo  "Malandji"( l'équivalent du Kimpende en Angola), en Malange, appelation actuelle. Les Kimbundos ou les ambundos appellent leur ville "Malandji" en leur langue jusqu'aujourd'hui. 

    Symphorien K. MB.

    Carte postale de la ville de Kananga
    Biliaminou ALAO/MONUC

    Localisez sur la carte la ville de Kananga.

    Kananga est le chef lieu de la province du Kasaï Occidental, est située au centre du pays. Le Kasaï Occidental comprend les villes de Kananga et de Tshikapa et les districts du Kasaï et de la Lulua.

    Titre administratif.


    Bordé par la rivière Lulua, Kananga, obtient le statut de chef lieu de la province du Kasaï Occidental le 20 janvier 1950 sur ordonnance du Régent au détriment de la ville de Lusambo.


    L'entrée de la ville est ornée d'une banderole de bienvenue.
    Kananga est ensuite élevé au rang de ville (alors Luluabourg) par l'ordonnance Nº 12/357 du 6 septembre 1958 du Gouverneur Général du Congo Belge, M. Petillon, puis chef lieu de la province du Kasaï Occidental depuis le 24 juin 1967. La ville comprend 5 communes: Kananga, Ndesha, Nganza, Katoka et Lukonga, divisées en 27 quartiers.

    Habitants.


    Kananga dispose d'une population de près de 1 130 100 habitants, et d'une douzaine d'ethies (Lulua, Kete, Kuba, Luntu, Songo, Bindi, Salampasu, Tshiokwe, Baluba, Anamongo, Pende et Lele). Les Kanangais parlent principalement, en plus du français, le tshiluba, mais aussi le swahili le Lingala et l'Otetela. Même si Kananga est une ville multi-ethnique, l'ethnie dominante est le Bena-Lulua qui partage la même langue (Tshiluba) que les Luba-Kasaï du Kasaï Oriental et les Luba-Shankadi du Katanga.

    Superficie
    La ville de Kananga a une superficie totale de 847 km², soit une densité de 1334,24 hab/km² et Kananga, avec 300 km², est sa plus grande commune tandis que Katoka est la plus petite avec 24 km².

    Situation, limites et accès (altitude/villes voisines)
    La ville est située au centre de la RD Congo entre 5º23' latitude Sud et 25º25 longitude Est. Elle est limitée au Nord par le territoire de Demba, au Sud par le territoire de Dibaya, à l'Est par le territoire de Dimbelenge et à l'Ouest par le territoire de Kazumba, tous constitutifs de la sous-région de la Lulua.

    L'avenue Lumumba, avec son terre-plein central gazonné.
    Kananga possède une infrastructure routière de près de 211,929 km dont 59,072 km asphaltés en constante dégradation et 152,857 km en terre battue. La ville possède un aéroport national (de Lungandu) reliant la province au reste du pays, une voie fluviale et une gare ferroviaire. La province est accessible par voie ferrée longue de 613 km traversant du nord (port Ilebo) au sud (gare de Lubi), permettant ainsi de rejoindre le Kasaï Oriental pour aller en Angola, au Zimbabwe au Mozambique et en Afrique du sud etc. Les cours d'eau traversant le Kasaï Occidental sont exploités par l'Office Nationale des Transports (ONATRA). Ils font la jonction de la voie ferrée à la voie fluviale permettant de relier la ville à Kinshasa.

    Histoire
    Les origines de la ville de Kananga remontent à la découverte, par les explorateurs allemands Pogge et Hermann von Wissmann, de la rivière Kasayi. En octobre 1881, les deux explorateurs, en provenance de Malange en Angola, sont accueillis à la résidence du chef du village Kalamba (du nom de son chef Kalamba Mukenge) du peuple Bena-Lulua, situé sur la rive gauche de la même rivière à 3 km de Mikalayi. Pogge s'installe chez Kalamba pendant plusieurs mois jusqu'en 1883, dans une petite maison en pisé qu'il dénomme "Pogge station" qui fut le 1er port d'attache des allemands au Kasaï.

    Wissmann revient le 10 novembre 1884 pour déplacer "Pogge station" sur la rive droite de la rivière Lulua et dénomme son campement Luluabourg Malandji (Malandji est la déformation du nom Malange donné par les transporteurs de Wissmann, d'origine angolaise, qui ont préféré le nom de leur lieu de départ).

    En 1895, les troupes Batetela de Kalamba se révoltent suite à l'exécution de leur chef, par l'autorité Belge. La mutinerie qui a connu du succès dans ses débuts a finalement été matée en 1901. Dans la même période (1895), le Gouvernement crée à cet emplacement un poste d'Etat qui prend la dénomination du Campement et est transféré en 1932 sur la rive droite de la rivière qui est devenue un important carrefour depuis l'inauguration en 1928 du chemin de fer BCK aujourd'hui la Société Nationale des Chemins de Fer du Congo (SNCC). C'est essentiellement ce mode de transport qui a contribué au développement très rapidement de la ville, au début du 20ème, entraînant ainsi l'arrivée massive de différentes populations, dont le peuple Luba qui domine très vite, économiquement, le peuple Lulua.

    Après l'indépendance, de violents conflits éclatent entre les Luba et les Lulua, entraînent l'exode des Luba vers le Kasaï du Sud (1961). De 1961 à 1962, la ville est occupée par les troupes rebelles venues de la province de l'équateur. En 1966, la ville change d'appellation pour devenir Kananga, une autre dénomination du nom de son grand chef Lulua, célèbre pour sa bonté et son sens de la justice.


    La Place de la 1ère Constitution de Luluabourg.
    Un fait historique non mois important est que c'est à Luluabourg que la 1ère constitution dont le Congo s'est dotée le 24 août 1967 a été élaborée et rendue publique. Le bâtiment qui abrité cette conférence de Luluabourg de 1964 est aujourd'hui abandonné et touffu de très hautes herbes, après avoir servi d'église pendant plusieurs années.

    Patrimoine
    La ville de Kananga possède un musée national situé sur l'avenue Kinkole; Les chutes Katende et Mbombo (quartier Lubiampata/Commune de Nganza, située à 11 km du centre ville) sont à l'étude pour abriter des barrages hydroélectriques, que les Kanangais appellent déjà "Espoir de Kananga"; La gare SNCC au centre ville, la place de l'Indépendance, les bâtiments administratifs de l'hôtel de ville et du palais de justice, la 1ère résidence du chef de poste d'Etat de Luluabourg (Plage de Tshibashi située à 9 km du centre ville dans la commune de Lukonga) ont une architecture belge des années 1960. La colline sacrée de Bushale Buamba de l'Eglise des sacrificateurs (au quartier Malandji/commune de Kananga) n'est pas l'endroit le plus fréquenté par les Kanangais, en raison des croyances et superstitions populaires. La traversée de Nsanga Nyembwe dans la commune de Katoka est un site touristique à voir.

    Hôtels/Hébergement
    Kananga possède 12 hôtels de standing acceptable en faisant fi du manque d'électricité et d'eau courante, à savoir le Grand Hôtel, l'Hôtel Musube, le Guest House, le Centre Thabor, l'Hôtel Elite, l'Hôtel Ngimuka, l'Hocentshi, l'Amika, le Shembo, l'Hôtel la Grâce, le centre protestant et le Restaurant de la piscine.

    Activités socio-économiques
    Kananga est le centre commercial et de transport d'une région riche en diamant et dont les productions principales sont le coton et le café. La ville ne produit aucun bien de première nécessité et vit des importations. Aussi, le marché clandestin de produits vivriers et du carburant favorise la rareté et la spéculation. La ville de Kananga est très peu industrialisée en raison des problèmes énergétiques et de distribution d'eau courante qu'elle connaît, mais le commerce de détail y est abondant et généralisé. La ville compte 1 Brasserie, 1 Savonnerie, 1 fabrique de peinture, des miroiteries, 1 biscuiterie, des boulangeries, 1 fabrique de mousses et 1 scierie. Elle possède aussi deux grands marchés ainsi que plusieurs petits marchés non couverts. Dans le but de contribuer plus efficacement au développement de la ville, le Barrage hydroélectrique "IMCK" sur la rivière Lubi dessert l'Hôpital privé IMCK de Tshikaji.

    Les chuttes Katende.
    Un projet de barrage sur les chutes Katende (à Bukonde) et sur les chutes Mbombo (à Nganza) toutes deux sur la rivière Lulua sont à l'étude. Par ailleurs, la Regideso a un programme de rénovation de son usine de traitement et de distribution d'eau. Les problèmes énergétiques que connaît la ville ne favorisent pas la promotion industrielle et des activités socio-culturelles. Quelques stations de radio sont captées dans la ville et deux stations de télévision, RTNC et CMB sont captées mais fonctionnent par intermittence.


  • Imprimer

    MESSAGE IMPORTANT AUX BENA MUANGE

    CHERS TOUS,

    SUITE A UNE ERREUR INATTENDUE, LE BLOG PRECEDENT A DISPARU PAR MA FAUTE. J'AI CRU EFFACE UN BLOG SUPERFLU QUI COMPORTAIT LE MEME NOM D'UTILISATEUR ET LE MEME MOT DE PASSE QUE LE BON BLOG, LE "BENA MWANGE".

    CEPENDANT, LES TAGS FONCTIONNENT TOUJOURS. EN CAS DE RECHERCHE SUR GOOGLE OU AILLEURS, ON SAIT RETROUVER LES ANCIENNES PAGES MAIS EN CACHE.

    DES QU'ON RETROUVE UN TITRE, IL FAUT CLIQUER SUR "CACHE" EN BAS ET NON SUR LE TITRE. CAR LE SITE PRECEDENT NE S'OUVRE PLUS DU FAIT QUE LE PROCESSUS DE SUPPRESSION EST IRREVERSIBLE.

    NOUS CONTINUERONS DONC ENSEMBLE A RECONSTRUIRE CELUI-CI.

    JE COMPTE SUR VOTRE BONNE COMPREHENSION ET VOUS EN REMERCIE.

    Le Président du FREDEC-

    Lien permanent Catégories : Général
  • Imprimer

    Souvenirs de la ville de Kananga en image ( ex Luluabourg )

    Partageons ces quelques souvenirs de la ville de Kananga en images.

    Lien permanent Catégories : Général
  • Imprimer

    SUITE GENEALOGIE...

    RECUPERATION D'UNE PAGE D'ARCHIVE PERDUE.

    Décès à Tshikapa de NTUMBA LOMBE alias Verre cassé

    Mon cousin Ntumba Lombe fils de Dibala-Banayi est décédé il y a plus d'une semaine à Tshikapa, il laisse derrière lu plusieurs enfants dont le dernier à 3 ans. Sa fille aînée a 40 ans et lui-même est décédé à 60 ans.

    (0.5/5 - 6 Votes)
    Partager
    07-02-2006, 22:43:51 Tshintu a Bashila

    Commentaires (2)
    Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Suite de la descendance de Mwange Luamana

    Suite de la descendance de Mwange-Luamana.

    Nota bene : Mputu wa Kapatshina, soeur de Kadinetshinyi, et demi-soeur de Kalanga et Wambala, toutes filles de Mujangi Tshalemba wa Kapeja ( mu Bakua Ngandu mua Mbondo ), perdait tous ses enfants à la naissance. Elle se rendit au village bakua Tshimuna chez un certain Mbalandayi qui la traita traditionnellement et eu tardivement un fils, MBalandayi François, puis, Kabamba, 4 ans ou 5 ans plutard.

    A la mort de Ntumba Matende, Kabambu Tshamumayi hérita de Mputu wa Kapatshina, mais il y eut des décès. Découragée, elle s'en alla vivre au village Mbondo avec ses deux fils, chez son frère Mupangila Kasala wa Kapatshina.

    Mvidi-Mukulu Jean-Marie wa Tshiandamu Symphorien wa Ntumba Matende wa MvidiMukulu. (C'est le surnom de Ntumba Matende wa Ilunga qui a été donné Jean-Marie, ex religieux), Ingenieur Electro-mécanicien né en 1965. Il réside à Kinshasa.

     

     

     

    3.  KAMBALA wa  MWANGE. 

     

    3.1.:   Kambala .

     

    Ascendance de Kasanji Thomas, le Père de Kambayi, Meta Sohie, Ngalula (à Boma).Pas de précision sur la succession de l'ascendance. Ancienne résidence : Mission Ntambue.

    3.2.: Lubula  wa Kambala : - Mbuyamba Kankonde, père de Kabasele Augustin (ex gérant de la caisse d'épargne du Congo). Il a la septantaine aujourd'hui. Son jeune fils qui s'appelle aussi Mbuyamba  

    Kalala wa Mbalandayi Symphorien et son épouse Ntuca Bernadette (photo Bélias jan 2006).

     

    Kankonde, réside en Italie.

                                               - Kabuayi :

          Badibangi Philippe (Mission Ntambue décédé), fils de Kabuayi.

     

    4. PAKONSA wa MWANGE.

     

    4.1.: Muamba-Njila : - Tshiwewe, père de Ya-Meta, mère  de Kalukenda. Donc plus de desendance mâle, et chez-nous, la descendance féminine ne compte pas.

     

    5. LUMUENA wa MWANGE.

    Sans continuation mâle.

     

    6. KALOMBO wa  MWANGE

     

    6.1.: Mbunku wa Kalombo:

     

    6.1.1.: Kamembu wa Mbunku.

     

    - Kabeya André, - Kabasele Kapanya (il m'a gâté quand j'étais étudiant) à Kinshasa/Lingwala. - Tshibangu, - Tshilanda wa Kamembu

     

    6.1.2.: Kabeya Mbulu wa Mbunku.

    6.1.3.: Tshimanga Nkole.

    6.1.4.: Kalombo  Georges.

     

    Les enfants de Tatu Kabasele Kapanya wa Kambu : Katuayi Bisonso (muidika Katuayi Bisonso wa Tshandamu Ndambi), Nzeba, Kabeya wa Kapanya, Mwange wa Kapanya, etc... Kabasele Kapanya est décédé à Kinshasa. (Grand Cuisinier, cuisine européenne).

     

    Appendice.

     

    Mwange serait le fils de Kabesa, de ...Ndambala - Bene  wa Kayembe, de Tshikulu,  de Muanza-Mande Kanyoka, et de Kasanga.

     

    Les fils directs de Ndambala-Bene : Muanza - Indu Nsase, Kandu Nkuba, Beya Tshibasu, Mbuyi, Kamuna, et Bukasa.

    Tous ces clans , petits clans et sous-clans sont disséminés dans la localité de Kamuina Nsapu (voir la carte: cliquer sur une des photos de la colonne gauche), ses kapitas Tshiawu et Ntenda.

     

    Veuillez nous aider à compléter et corriger les erreurs. Veuillons également imprimer, agrapher et distribuer à nos enfants.

     

     
    On voudra bien noter que Ngandu est le frère de Muanza -Mande Kanyoka, ce dernier étant l'aîné. MBondo n'a jamais apprécié la position de Kamuina Nsapu en tant que représentant des Bajila Kasanga. C'est pourquoi, il a quitté la localité de Kamuina-Nsapu pour s'installer vers Mutoto. Lui-même déjà vers 1965, se disputer le pouvoir des bakwa-Ngandu avec son frère Mbondo Konji; De la même manière que Nsapu Katamba le faisait à Nsapu Kashinde à la même époque.

    Lien permanent Catégories : Général
  • Imprimer

    LE DECES DE KAMUINA NSAPU (ARCHIVE)

     
    Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Décès de KAMUINA NSAPU KABEYA

    D'après Digital Congo:                                               Kananga, 07/01/03 (ACP) .-  Les membres de la famille régnante du groupement de Bakwa Kanyoka, secteur de Dibatayi ou Dibataie, dans le territoire de Dibaya, au Kasaï Occidental, ont désigné dernièrement à l'unanimité M Anaclet Ntumba Kamuina Nsapu pour diriger cette entité administrative de base. Des procès verbaux de succession de feu Kamuina Nsapu Kabeya, décédé il y a deux mois à Kananga, ont été établis et déposés aux autorités compétentes en la matière. Gage de stabilité, le respect strict de la procédure de la désignation, informe-t-on à ce propos,, assurera dès lors l'intronisation et l'installation officielle à la faveur de sa reconnaissance par l'autorité de tutelle. Par ailleurs, le deuil de feu Kamuina Nsapu Kabeya sera organisé le 29 février prochain. (soit 2004). N.B.: Bakwa-Kanyoka = Les descendants de Mwanza-Mande Kanyoka, fils aîné de Kasanga. Il est lé père de Ndambala - Bene, qui engendra Kabesa et ses frères comme Kandu Nkuba; Kabesa engendra Mwange , qui est mon arrière-arrière grand-père.  A vous aussi de calculer...

    Voilà pour ceux qui n'étaient pas au courant. 

    Nos ancêtres vivaient dans ce genre d'habitation. Il en existe encore aujourd'hui dans les zones rurales du Kasaï.

     

    Lien permanent Catégories : Actualité
  • Imprimer

    LA DESCENDANCE A PARTIR DE MWANGE LUAMANA

    BajilaKasanga002
    14-01-2006
    Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... La photo de Dibala
    La dernière photo d'aujourd'hui : Dibala Banayi wa Tshandamu Ndambi à Kinshasa en visite vers 1980.

    (0/5 - 1 Votes)
    14-01-2006, 12:15:09 E. Symphorien Kalala

    Commentaires (0)
    Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... LA SUITE

    Les demi-frères et soeurs de  Kalala Ntentula (suite): Nsungumadi Léon wa Dibala (Kin/Ngaba), Ntumba Lombe muidika (surnommé verre cassé à cause de sa force à Tshikapa, Balanganayi wa Dibala et Dibala wa Dibala à Kinshasa/Kingasani.

    2. ILUNGA WA MWANGE.

    Il engendra :  -  Ngandu  Kalele 

                         -  Kalukenda (pas de descendance mâle)

                         -  Tshandamu Ndambi wa Ilunga (grand forgeron)      -  Mpimpi  Kamangu

                        -  Et le dernier  Ntumba Matende wa Ilunga, le père de MBalandayi et Tshandamu.

    2.1. :   Ngandu  Kalele:      -  Kabambu Tshamumayi : Tshadia Crispin (Commerçant à Tshikapa), Ngandu Martin (fabriquant de salons à Kananga), Dibala Banayi Jr né en 1947 (Centre ville Kananga), Ilunga,  .....A la mort de Ntumba Matende, Kabambu Tshamumayi avait hérité de Mputu wa Kapatshina, la mère de MBalandayi et Kabamba Zacharie, mais ils n'ont pas eu d'enfants ou ils mouraient à la naissance.

                                              -   Ntumba Joseph: Il habitait la commune de Nkelekele. Il fut le premier avec Kalombo Georges wa Mbunku à immigrer au Katanga à l'époque coloniale, suivi de Tatu Tshandamu wa Ntumba Matende...

    2.2.  Kalukenda wa Ilunga:   - Kabamba Nkese (pas de descendance mâle)                - Ilunga Mala abidi (idem)

                                                - Tshisakuke (muidika mukaji wa Tshandamu Ndambi wa Ilunga).   A suivre...




    (1/5 - 1 Votes)
    Partager
    11-06-2008, 01:18:23 Mufundi wa kaabukulu

    Commentaires (0)
    Général
    Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... LA DESCENDANCE MALE DE MWANGE-LUAMANA
    13-01-2006
    Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... 

    1. Ntumba  Lombe  wa MWANGE                     2.Ilunga wa MWANGE                                     3.Kambalawa  MWANGE                                  4.Pakonsawa  MWANGE    5. Lumuena  wa MWANGE    6.  Kalombo   wa  MWANGE  

     

                               QUELQUES  DETAILS                                       1.: Ntumba  Lombe  wa  MWANGE   engendra  :  1.1.:  Kabeya Lumbu (pas de descendance  mâle )                                                                      1.2.: Kalala   Mbumba   * :Badila   (f) décédée à Dundo, en  Angola, les années 80 sans descendance.        * Ndenda (f)  : -Tshibalabala  (métis)  et  sa descendance;ex.:  Kabasele Augustin  en  Angola. N.B.: La descendance des femmescélibatairesassimilée à la descendance mâle. 1.3.:  Nsabua  Tshunza  :  *  Dibala - Banayi        * Tshipamba  Isaka                                     A propos de Dibala Banayi (il a vécu à Tshikapa) : où il est décédé en 1958.

    Il a engendré : - Kalala Ntentula Moïse, co-auteur de ce petit travail; - Mupoyi wa Dibala (à Kananga);  Bakambamba Marie à Dundo, en Angola (décédée en 2003).

    Les demi-frères de Kalala Moïse (en tshiluba , on ne dit pas demi-frère mais plutôt par exemple, mukuluanyi anyi muakunyanyi kadi muipwa wa bena...)    :  -Mwanza   Henriette (Kin/Ngaba), à  suivre...à cause d'une erreur  du  système

     

     

    Pauline Bitubungi wa MBALANDAYI/ Miss Africa 2004 à Liège. 21 ans aujourd'hui.


    13-01-2006, 14:24:31 E. Symphorien Kalala

    Commentaires (0)
    Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Suite de l'arbre Généalogique

    Mwange Luamana est originaire du Kasaï Occidental et habitait la localité de Kamuina Nsapu dans le village dirigé par le Kapita Ndunga (Maire du village), représentant le clan des descendants de Ndambala Bene ( d'où Bena Bene, c'est-à-dire les descendants de Bene ).

    La localité de Kamuina Nsapu (chef traditionnel des Bajila - Kasanga, vassal forcé par l'histoire du Roi Kalamba), est situé dans le territoire de Dibaya, et dans le district de la Lulua dont le chef-lieu est Tshimbulu.

    L'arbre généalogique ci-dessous (il n'est pas dessiné mais c'est une façon de parler), n'est pas complet et contient sûrement des erreurs. Il est issu de la mémoire collective, la tradition étant orale, ainsi que des éclaircissements apportés par mon cousin Kalala Ntentula wa Dibala Banayi ( + ou - 77 ans en ce moment ).

    Donc, il est tout à fait normal et possible pour que chacun de nous complète ce qui manque. L'objectif est de ne pas ignorer nos origines et de nous connaître.

    Il faudrait aussi savoir que Mwange  - Luamana a eu aussi des frères et soeurs; mais cela, c'est une autre histoire. Sachons toutefois qu'il est le fils de Kabesa, ...de  Ndambala Bene, de Muanza Mande Kanyoka, ...de Kasanga, de Mutombo, le frère de Katawa et les deux de Nkole...La suite est une nébuleuse et attend vos éclaircissements dans les commentaires. (A suivre...).



    (0 Votes)
    Partager
    11-06-2008, 01:12:58 Mufundi wa kaabukulu

    Commentaires (0)
    Général
    Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... CARTE DU CONGO
    CARTE DU cONGOJ'ai annexé la carte de la République Démocratique du Congo pour pouvoir mieux se situer. J'aurais préféré annexer aussi celle détaillée du Kasaï Occidental. Plaise au Ciel que parmi vous quelqu'un l'annexe... Pour plus de détails sur la descendance de Mwange